facebook  rss

Calendrier

Accueil

Johan van den Hout propose un nouveau rapport

Défendre les droits des enfants en période d’austérité

Au cours des dernières années, la pauvreté des enfants et leur vulnérabilité à la pauvreté ont augmenté dans de nombreux pays et le bien-être des enfants en général est affectée de façon négative. Selon le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, il s'agit d'une conséquence directe de la crise économique et financière. La crise a eu un impact sévère sur les collectivités locales et régionales, elles ont dû faire face à des réductions importantes dans leurs budgets. Leur capacité à assurer la protection des droits de l'homme est gravement compromise par la crise.

 

Selon Johan van den Hout, cependant, avant de faire des coupures dans leurs politiques de protection de l'enfance, les collectivités locales et régionales doivent non seulement tenir compte de l'impact à courte terme, mais plus particulièrement l'impact à long terme sur les enfants: sur leur santé et leur bien-être, leur éducation et les soins, et les risques d'une augmentation de l'exploitation, de la violence et des abus. Les conséquences de ces coupures peuvent être irréversibles et résulter en la malnutrition, une éducation incomplète, des niveaux accrus de violence, et autres effets négatifs.

 


Les collectivités locales et régionales doivent opter pour des politiques fondées sur les droits afin qu'elles puissent s'assurer que les enfants ne soient pas affectés par les conséquences de la crise.

M. van den Hout proposera à la commission des questions d'actualité du Congrès de préparer un rapport sur les effets des mesures d'austérité sur les droits des enfants et sur leur bien-être.

 

Regarder l'interview de Johan van den Hout

Share
Votre E-Mail *